PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.
Documentation PostgreSQL 13.0 » Annexes » Modules supplémentaires fournis » earthdistance

F.13. earthdistance

Le module earthdistance fournit deux approches différentes pour calculer de grandes distances circulaires à la surface de la Terre. La première dépend du module cube. La seconde est basée sur le type de données interne point et utilise longitude et latitude pour les coordonnées.

Dans ce module, la Terre est supposée parfaitement sphérique (si cette hypothèse n'est pas acceptable, le projet PostGIS doit être considéré.)

Le module cube doit être installé avant que earthdistance ne puisse l'être (bien que vous pouvez utiliser la clause CASCADE de CREATE EXTENSION pour installer les deux en une seule commande).

Attention

Il est fortement recommandé que earthdistance et cube soient installés dans le même schéma et que ce schéma n'ait pas de droit CREATE donné à un utilisateur auquel on ne ferait pas confiance. Sinon, il existe un risque au moment de l'installation pour que le schéma de earthdistance contienne des objets définis par un utilisateur hostile. De plus, lors de l'utilisation des fonctions de earthdistance après l'installation, le chemin de recherche entier devrait contenir seulement les schémas de confiance.

F.13.1. Distances sur Terre à partir de cubes

Les données sont stockées dans des cubes qui sont des points (les coins sont identiques), les trois coordonnées représentant la distance x, y et z au centre de la Terre. Un domaine earth sur cube est fourni. Il inclut des contraintes de vérification pour que la valeur respecte ces restrictions et reste raisonnablement proche de la surface réelle de la Terre.

Le rayon de la Terre, obtenu à partir de la fonction earth(), est donné en mètres. Il est toutefois possible de modifier le module pour changer l'unité, ou pour utiliser une autre valeur de rayon.

Ce paquet peut être appliqué aux bases de données d'astronomie. Les astronomes peuvent modifier earth() pour que le rayon renvoyé soit 180/pi(), de sorte que les distances soient en degrés.

Les fonctions acceptent latitude et longitude en entrée et en sortie (en degrés), calculent la distance circulaire entre deux points et permettent de préciser facilement une boîte utilisable par les recherches par index.

Les fonctions fournies sont montrées dans Tableau F.5.

Tableau F.5. Fonctions earthdistance par cubes

Fonction

Description

earth () → float8

Renvoie le rayon estimé de la Terre.

sec_to_gc ( float8 ) → float8

Convertit la distance en ligne droite (sécant) entre deux points à la surface de la Terre en distane circulaire.

gc_to_sec ( float8 ) → float8

Convertit la distance circulaire entre deux points à la surface de la Terre en une distance en ligne droite (sécant).

ll_to_earth ( float8, float8 ) → earth

Renvoie l'emplacement d'un point à la surface de la Terre étant données sa latitude (argument 1) et sa longitude (argument 2) en degrés.

latitude ( earth ) → float8

Renvoie la latitude en degrés d'un point à la surface de la Terre.

longitude ( earth ) → float8

Renvoie la longitude en degrés d'un point à la surface de la Terre.

earth_distance ( earth, earth ) → float8

Renvoie la distance circulaire entre deux points à la surface de la Terre.

earth_box ( earth, float8 ) → cube

Renvoie une boîte autorisant une recherche par index avec l'opérateur @> du type cube pour les points situés au maximum à une distance circulaire donnée d'un emplacement. Certains points de cette boîte sont plus éloignés que la distance circulaire indiquée. Une deuxième vérification utilisant earth_distance doit, donc, être incluse dans la requête.


F.13.2. Distances sur Terre à partir de points

La seconde partie du module se fonde sur la représentation des emplacements sur Terre comme valeurs de type point, pour lesquelles le premier composant représente la longitude en degrés, et le second la latitude en degrés. Les points ont la forme (longitude, latitude) et non l'inverse, car intuitivement, la longitude se compare à l'axe X, la latitude à l'axe Y.

Un opérateur unique est fourni, il est indiqué dans Tableau F.6.

Tableau F.6. Opérateurs earthdistance par points

Opérateur

Description

point <@> pointfloat8

Donne la distance en miles entre deux points à la surface de la Terre.


Contrairement à la partie fondée sur cube, les unités ne sont pas modifiables : une modification de la fonction earth() n'affecte pas les résultats de l'opérateur.

La représentation longitude/latitude a pour inconvénient d'obliger à tenir compte des conditions particulières près des pôles et près des longitudes de +/- 180 degrés. La représentation par cube évite ces discontinuités.