PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.
Documentation PostgreSQL 13.0 » Internes » Catalogues système » pg_shdepend

51.46. pg_shdepend

Le catalogue pg_shdepend enregistre les relations de dépendance entre les objets de la base de données et les objets partagés, comme les rôles. Cette information permet à PostgreSQL de s'assurer que tous ces objets sont déréférencés avant toute tentative de suppression.

Voir aussi pg_depend, qui réalise une fonction similaire pour les dépendances impliquant les objets contenus dans une seule base de données.

Contrairement à la plupart des catalogues système, pg_shdepend est partagé par toutes les bases de données d'un cluster : il n'existe qu'une seule copie de pg_shdepend par cluster, pas une par base de données.

Tableau 51.46. Colonnes de pg_shdepend

Type

Description

dbid oid (référence pg_database.oid)

L'OID de la base de données dont fait partie l'objet dépendant. 0 pour un objet partagé

classid oid (référence pg_class.oid)

L'OID du catalogue système dont fait partie l'objet dépendant

objid oid (référence toute colonne OID)

L'OID de l'objet dépendant

objsubid int4

Pour une colonne de table, c'est le numéro de colonne (les objid et classid font référence à la table elle-même). Pour tous les autres types d'objets, cette colonne vaut zéro

refclassid oid (référence pg_class.oid)

L'OID du catalogue système dont fait partie l'objet référencé (doit être un catalogue partagé)

refobjid oid (référence toute colonne OID)

L'OID de l'objet référencé

deptype char

Un code définissant les sémantiques spécifiques des relations de cette dépendance ; voir le texte.


Dans tous les cas, une entrée pg_shdepend indique que l'objet référencé ne peut pas être supprimé sans supprimer aussi l'objet dépendant. Néanmoins, il existe quelques différences identifiées par le deptype :

SHARED_DEPENDENCY_OWNER (o)

L'objet référencé (qui doit être un rôle) est le propriétaire de l'objet dépendant.

SHARED_DEPENDENCY_ACL (a)

L'objet référencé (qui doit être un rôle) est mentionné dans la liste de contrôle des accès (ACL, acronyme de access control list) de l'objet dépendant. (Une entrée SHARED_DEPENDENCY_ACL n'est pas créée pour le propriétaire de l'objet car ce dernier a toujours une entrée SHARED_DEPENDENCY_OWNER.)

SHARED_DEPENDENCY_POLICY (r)

L'objet référencé (qui doit être un rôle) est mentionné comme la cible d'un objet de politique de sécurité dépendant.

SHARED_DEPENDENCY_PIN (p)

Il n'existe pas d'objet dépendant ; ce type d'entrée est un signal indiquant que le système lui-même dépend de l'objet référencé et que, cet objet ne doit donc jamais être supprimé. Les entrées de ce type ne sont créées que par initdb. Les colonnes pour l'objet dépendant contiennent des zéros.

D'autres types de dépendances peuvent s'avérer nécessaires dans le futur. La définition actuelle ne supporte que les rôles comme objets référencés.