PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.
Documentation PostgreSQL 12.5 » Référence » Commandes SQL » RELEASE SAVEPOINT

RELEASE SAVEPOINT

RELEASE SAVEPOINT — détruit un point de sauvegarde précédemment défini

Synopsis

RELEASE [ SAVEPOINT ] nom_pointsauvegarde
  

Description

RELEASE SAVEPOINT détruit un point de sauvegarde défini précédemment dans la transaction courante.

La destruction d'un point de sauvegarde le rend indisponible comme point de retour. C'est, pour l'utilisateur, le seul comportement visible. Elle ne défait pas les commandes exécutées après l'établissement du point de sauvegarde (pour cela, voir ROLLBACK TO SAVEPOINT). Détruire un point de sauvegarde quand il n'est plus nécessaire peut permettre au système de récupérer certaines ressources sans attendre la fin de la transaction.

RELEASE SAVEPOINT détruit aussi tous les points de sauvegarde créés ultérieurement au point de sauvegarde indiqué.

Paramètres

nom_pointsauvegarde

Le nom du point de sauvegarde à détruire.

Notes

Spécifier un nom de point de sauvegarde qui n'a pas été défini est une erreur.

Il n'est pas possible de libérer un point de sauvegarde lorsque la transaction est dans un état d'annulation.

Si plusieurs points de transaction ont le même nom, seul le plus récent est libéré.

Exemples

Pour établir puis détruire un point de sauvegarde :

BEGIN;
    INSERT INTO table1 VALUES (3);
    SAVEPOINT mon_pointsauvegarde;
    INSERT INTO table1 VALUES (4);
    RELEASE SAVEPOINT mon_pointsauvegarde;
COMMIT;
   

La transaction ci-dessus insère à la fois 3 et 4.

Compatibilité

Cette commande est conforme au standard SQL. Le standard impose le mot clé SAVEPOINT mais PostgreSQL autorise son omission.