PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.
Documentation PostgreSQL 12.5 » Référence » Commandes SQL » DROP DATABASE

DROP DATABASE

DROP DATABASE — Supprimer une base de données

Synopsis

DROP DATABASE [ IF EXISTS ] nom
  

Description

La commande DROP DATABASE détruit une base de données. Elle supprime les entrées du catalogue pour la base et le répertoire contenant les données. Elle ne peut être exécutée que par le propriétaire de la base de données ou le superutilisateur. De plus, elle ne peut être exécutée si quelqu'un est connecté sur la base de données cible, y compris l'utilisateur effectuant la demande de suppression. (On peut se connecter à postgres ou à toute autre base de données pour lancer cette commande.)

DROP DATABASE ne peut pas être annulée. Il convient donc de l'utiliser avec précaution !

Paramètres

IF EXISTS

Ne pas renvoyer une erreur si l'agrégat n'existe pas. Un message d'avertissement est affiché dans ce cas.

name

Le nom de la base de données à supprimer.

Notes

DROP DATABASE ne peut pas être exécutée à l'intérieur d'un bloc de transactions.

Cette commande ne peut pas être exécutée en cas de connexion à la base de données cible. Il peut paraître plus facile d'utiliser le programme dropdb à la place, qui est un enrobage de cette commande.

Compatibilité

Il n'existe pas d'instruction DROP DATABASE dans le standard SQL.

Voir aussi

CREATE DATABASE, Variables d'environnement (Section 33.14)