PostgreSQLLa base de données la plus sophistiquée au monde.
Documentation PostgreSQL 10.14 » Référence » Commandes SQL » BEGIN

BEGIN

BEGIN — Débuter un bloc de transaction

Synopsis

BEGIN [ WORK | TRANSACTION ] [ mode_transaction [, ...] ]

mode_transaction peut être :

    ISOLATION LEVEL { SERIALIZABLE | REPEATABLE READ | READ COMMITTED | READ UNCOMMITTED }
    READ WRITE | READ ONLY
    [ NOT ] DEFERRABLE
  

Description

BEGIN initie un bloc de transaction, c'est-à-dire que toutes les instructions apparaissant après la commande BEGIN sont exécutées dans une seule transaction jusqu'à ce qu'un COMMIT ou ROLLBACK explicite soit exécuté. Par défaut (sans BEGIN), PostgreSQL exécute les transactions en mode « autocommit », c'est-à-dire que chaque instruction est exécutée dans sa propre transaction et une validation (commit) est traitée implicitement à la fin de l'instruction (si l'exécution a réussi, sinon une annulation est exécutée).

Les instructions sont exécutées plus rapidement dans un bloc de transaction parce que la séquence début/validation de transaction demande une activité significative du CPU et du disque. L'exécution de plusieurs instructions dans une transaction est aussi utile pour s'assurer d'une cohérence lors de la réalisation de certains modifications liées : les autres sessions ne voient pas les états intermédiaires tant que toutes les mises à jour ne sont pas réalisées.

Si le niveau d'isolation, le mode lecture/écriture ou le mode différable sont spécifiés, la nouvelle transaction possède ces caractéristiques, comme si SET TRANSACTION était exécutée.

Paramètres

WORK
TRANSACTION

Mots clés optionnels. Ils n'ont pas d'effet.

SET TRANSACTION présente la signification des autres paramètres de cette instruction.

Notes

START TRANSACTION a la même fonctionnalité que BEGIN.

COMMIT ou ROLLBACK sont utilisés pour terminer un bloc de transaction.

Lancer BEGIN en étant déjà dans un bloc de transaction provoque l'apparition d'un message d'avertissement, mais l'état de la transaction n'en est pas affecté. Pour intégrer des transactions à l'intérieur d'un bloc de transaction, les points de sauvegarde sont utilisés (voir SAVEPOINT).

Pour des raisons de compatibilité descendante, les virgules entre chaque mode_transaction peuvent être omises.

Exemples

Commencer un bloc de transaction :

BEGIN;
   

Compatibilité

BEGIN, qui est une extension PostgreSQL, est équivalent à la commande START TRANSACTION du standard SQL. La page de référence de cette commande contient des informations de compatibilité supplémentaires.

L'option DEFERRABLE de transaction_mode est une extension de PostgreSQL.

Le mot clé BEGIN est utilisé dans un but différent en SQL embarqué. La sémantique de la transaction doit être étudiée avec précaution lors du portage d'applications.